Ces cancers

J’ai vraiment hésité avant d’écrire ça. Je l’ai dans la tête depuis lundi. Je ne voyais pas trop ce que je pourrais ajouter à la conversation qui n’a pas déjà été dit, redit, répété, mâché, analysé, imprimé, crié.

J’ai le coeur brisé depuis dimanche soir. Quand un ami m’a écrit sur Facebook pour me dire ce qui se passait. Quand j’ai lu les nouvelles. Quand je me suis assise sur mon lit, le regard perdu, à me demander what’s next.

Quand les commentaires racistes ont commencé à exploser de toute part. Dans mon entourage proche.

Quand les rumeurs ont circulé. Quand on s’est fait dire que c’était normal. Que les islamistes tuent les islamistes.

Quand les ignorants se sont tus parce que le suspect n’est pas un islamiste.

Quand les débats ont éclaté.

Quand les théories se sont multiplié.

Quand les blâmes ont été jetés et rejetés.

Le coeur brisé pour l’humanité. Pour la communauté musulmane de Québec et du monde. Pour tout le monde, en fait. De devoir vivre entouré de haine.

Socrate ne savait qu’une chose, c’est qu’il ne savait rien; je ne hais qu’une chose, et c’est la haine elle-même.

Et tout revient toujours à la haine. Et à l’ignorance, dont la haine fait partie. Ces cancers qui gangrènent les Hommes. Six morts. Pour rien. Six parmi les milliers de victimes. La haine engendre la haine et personne n’en sortira jamais gagnant, malgré les promesses politiques, malgré le semblant de sécurité.

Je rêve d’un monde sans haine, et même si je ne serai pas là pour en profiter, je n’abandonne pas et j’oeuvre pour le bon, l’altruisme, la tolérance, l’ouverture. J’en ai assez d’être passive, de marcher sur des oeufs, de me taire.

Depuis dimanche, j’ai le coeur brisé, le coeur en beau câlice, le coeur frigorifié. Quand les gens réaliseront-ils qu’il n’y a que l’amour qui peut nous sauver?

Share Button
Ce contenu a été publié dans Opinions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ces cancers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *